Nous avons à cœur, au sein de l’Académie des Métiers d’Art, d’innover et d’aller au-delà des usages traditionnels des métiers. Les outils, une fois présentés, peuvent être détournés et utilisés pour transformer la pratique de chacun. L’objectif est de proposer une autre vision, plus créative, et à ce titre, plus productive.

Un exemple concret : nous avons initié depuis trois années, au sein de notre cursus de Design de Produits Joailliers, le travail sur tablette graphique Wacom (associée à la suite Adobe) pour faciliter le Workflow des designers, c’est à dire, améliorer le temps de travail et l’efficacité à chaque étape sans perdre en qualité. Ici, pas de clivage entre partisans de la tradition et esthètes de la modernité : la tradition est magnifiée par le numérique et le temps gagné !

Également, et lorsque c’est possible, nous animons des conférences courtes et pratiques, de type ateliers, pour aider les porteurs de projets à se positionner et évoluer au sein d’un secteur en quête de changement et de réflexions  porteuses et positives. Les thématiques abordées concernent le futur, souvent… mais au delà de la prospective pure, nous visons l’opérationnalité de chacun.

Cette année, nous avons choisi de vous présenter trois laboratoires, trois nouveaux terrains d’expérimentations pour vous aider à décloisonner vos pratiques et créer un nouvel élan :

  • Illustrer son Univers par Claire-Chine HARDION ou comment, en utilisant les techniques de dessin communes à l’ensemble des univers artistiques, sublimer son univers graphique en racontant, au delà des mots, une histoire plus forte et onirique. Ce séminaire d’une durée d’une semaine vous permettra de donner une « identité » à vos dessins, impulser votre « patte » créative et immerger le spectateur dans votre « espace ».
  • Up-cycling and the designer’s process par Alexander SMITH, a 4 week residential summer school in Paris : in the creation of the objects, which designers, makers and manufacturers bring into the world, we create waste, offcuts and by-product, which all too often are discarded and forgotten. In this project the student is urged to consider the importance of re-use and re-cycling and our responsibility not only to the materials that we use but also to those that we discard.
    With its foundations as an up-cycling project, the students will work with offcuts and waste materials from the manufacture of jewelry and luxury goods to create an object, concept, secondary material or other. Students are encouraged to consider the nobility of materials and how through better understanding and creativity they can give them an ongoing, useful and long life, which will elevate their value and keep them out of landfill.
  • Creative LAB / le Bureau d’Etude Ephémère (B.E.E) par Céline FARA ou comment dans un laps de temps donné, créer, créer et créer encore à partir d’éléments communs comme des photos, des matières brutes, des croquis, etc. Avant tout destiné au porteur de projets ayant été initié à l’usage de Rhinocéros 3D, ce bureau d’étude éphémère vous plonge directement dans l’univers créatif d’une agence en vous proposant de réfléchir et créer à partir de briefs parfois « décalés ». Ce séminaire d’une durée de 10 jours vous permettra de gagner en précision et en autonomie face aux demandes clients, quelles qu’elles soient !

Perles d’Art par Michi Suzuki ou comment réaliser simplement des perles uniques, créatives ou contemporaines, en utilisant le verre, matériau aux propriétés ludiques. Couramment utilisé dans le domaine de la bijouterie (couture, fantaisie mais aussi joaillerie !) ainsi que dans de nombreux métiers d’Art – et depuis longtemps ! -, le verre peut sublimer de manière unique une création en amalgamant des couleurs et des textures inédites… un perle de verre, comme le bijou, est avant tout, la matérialisation d’une idée : elle proposera au spectateur une expérience inédite, sensuelle et à l’opposé des standards visuels en cours ou les métaux et les pierres règnent en maitres.